19/10/2007

CALENDRIER DES MATCHS DU WEEK-END + EXPO FOOT + A NOS AMIS FRANCAIS

Salut les amis, eh oui encore reparti!!!! Le week-end est presque là!!! Voici le calendrier des matchs de nos tubijeunes de ce week-end:

 

Semaine BWeek-end du 20-21/10/2007
EquipesRencontresJourDateHeureTerrainDivers
Juniors Nat -19AAFC TUBIZEK LIERSE SKS2015.30CH 
Scolaires Nat -17AAFC TUBIZEK LIERSE SKS2015.30CS 
Scolaires Nat -16AK LIERSE SKAFC TUBIZES2014.30  
Cadets Nat -15AK LIERSE SKAFC TUBIZES2014.30  
Cadets Nat -14AOH LEUVENAFC TUBIZES2011.00  
Minimes Nat -13AOH LEUVENAFC TUBIZES2011.00  
Minimes Nat -12AAFC TUBIZEOH LEUVENS2013.30CH 
Premin Nat A-11AAFC TUBIZEOH LEUVENS2013.30CS 
Premin Nat A-10AAFC TUBIZEKV TURNHOUTS2011.00CH 
Premin Nat A-10BKV TURNHOUTAFC TUBIZED2110.30  
Diabl  Nat A -9AAFC TUBIZEKV TURNHOUTS2011.00CS 
Diabl  Nat B -9AKV TURNHOUTAFC TUBIZED2110.30  
Diabl  Nat A -8AAFC TUBIZEKV TURNHOUTS2011.00CS 
Diabl  Nat B -8AKV TURNHOUTAFC TUBIZED2110.30  
Diabl  Nat A -7AAFC TUBIZEKV TURNHOUTS2011.00CS 
Juniors ProvAFC TUBIZEFC M BRUSSELSD2109.30CH 
Scolaires ProvFC M BRUSSELSAFC TUBIZES2011.00  
Cadets ProvAFC TUBIZEFC M BRUSSELSD2109.30CS 
Minimes 1 ProvAFC TUBIZEFC M BRUSSELSS2017.15CS 
Minimes 2 ProvAFC TUBIZEFC M BRUSSELSS2009.30CH 
Juniors HAFC TUBIZEFC PEPINGEND2111.15CH 
Cadets EAFC TUBIZERFC PERWEZD2111.15CS 
Preminimes RegAFC TUBIZERCS OHAINS2011.00CH 
Préminimes Prov 1AFC TUBIZEFC M BRUSSELSS2009.30CS 
Préminimes Prov 2AFC TUBIZEFC M BRUSSELSS2009.30CS 
Diablotins Prov 1FC M BRUSSELSAFC TUBIZES2009.30  
Diablotins Prov 2FC M BRUSSELSAFC TUBIZES2009.30  

 

 Soyez nombreux à venir supporter nos tubijeunes, beaucoups de matchs se jouent chez nous au Chalet!!!!

Voici un message à faire passé reçu de notre ami Gaetano:

********************************************

L'exposition aura lieu du 26 octobre au 4 novembre 2007 à Braine-le-Comte.
 
La liste des invités sur le site  http://users.skynet.be/footfairplay/   et à l'approche de l'exposition, nous complèterons par le jour et  l'heure de  leur déplacement.
 
Cela serait sympa si déjà vous pouviez y faire un saut, .......mais en plus.... Transmettre cette invitation à votre carnet d'adresses.
 
Déjà merci.
 
Bien amicalement.
invitation semaine

********************************************

Allez je vous laisse et amusez-vous bien!!!!********************************

Balthus était un officiel à la cour du roi. Il était obsédé par un fantasme, fourrer son nez dans le corsage de la voluptueuse reine.

Cependant il savait que la sanction d'un tel acte serait la mort.

Un jour, il révéla son désir secret à son collègue Horatio, lequel était le médecin privé du roi.

Horatio lui dit : 'je peux arranger ça, mais j'ai besoin de 1000 pièces d'or pour soudoyer'.

Balthus accepta volontiers.

Le jour suivant, Horatio, le médecin, fabriqua une lotion grattante et en versa un peu dans le soutien-gorge de la reine pendant qu'elle prenait un bain. Peu après s'être habillée, la démangeaison commença et augmenta en intensité.

Après avoir été appelé à la chambre royale, Horatio dit au roi que seule une salive spéciale, appliquée pendant 4 heures, pouvait guérir ce type de démangeaison. Et les tests montraient qu'une telle salive ne pouvait être trouvée que dans la bouche de Balthus. Le roi le convoqua. Celui-ci se mit l'antidote que lui avait donné Horatio dans la bouche et pendant les 4 heures suivantes il travailla passionnément sur la magnifique poitrine de sa majesté.
 
Satisfait, il retourna dans ses appartements et y trouva Horatio qui attendait son paiement. Mais il refusa de régler Horatio et l'envoya paître, sachant qu'il ne pourrait jamais rien dire au roi sur cette affaire.

Le jour suivant, Horatio mit une dose massive de la lotion grattante dans le caleçon du roi.

Celui-ci convoqua Balthus...

********************************

Ce ne sont que des mauvaises langues qui disent cela!!!

ce que la femme dit

 

********************************

Mise au point sur les belgicismes (rien à voir avec le wallon parlé)...

 

POUR NOTRE FAMILLE FRANCAISE AFIN DE LES EDUQUER A LA LANGUE BELGE? CE MAIL ... HUM HUM !!!!
aux belges que je connais mais qui ne connaisse peut-être pas le belge !!!!
et puis aux wallons qui ont oubliés que le bruxellois est fait de wallon, de flamand, de zineke et de français !!!
 
enfin,  aux belges ....

 

Pour tous les Belges qui se reconnaîtront et les Français qui aiment en rire!...Et tous les autres qui n'auront pas de mal a voir de quoi on parle .....


Petit guide pour les voisins français ou luxembourgeois...
 
Les 4 choses à savoir sur le "Belge".
 
1. Les indispensables septante et nonante.
70 = septante
90 = nonante
C'est simple, clair et net... et grammaticalement plus correct que les ersatz du type quatre-vingt-dix ou soixante quatorze...
Ceci ne souffre aucune discussion. D'ailleurs, pour faire un parallélisme avec d'autres langues, en anglais, 70 se dit seventy et pas sixty-ten.
Même le néerlandais fonctionne de la même façon : 90 = negentig.
  Les Suisses sont encore plus clairs: 80 = huitante ou octante. 

2. L'accent.
L'accent, ou plutôt les accents... car en Belgique, il y a autant d'accents que de villages. Vous n'êtes pas obligé de prendre l'accent pour converser avec un Belge. Ce n'est pas un mongolien et vous pouvez être sûr qu'il comprendra votre
 accent français de Marseille, Strasbourg ou Laval.
Quelques dialectes:
* le liéééééégeois (Liège)
* le naaaamuuuurois (Namur), proche de l'accent suisse du Valais
* le tournaisieeeennn (Tournai), proche du Picard
* le brusselaire 
 Brusseleir!: l'accent bruxellois est le plus connu et le plus (mal) imité : Alllleï, dis, fieu !  3 langues en 3 mots: Alleï, c'est du marollien (quartier de Bruxl); Dis, c'est du français et Fieu, c'est du wallon! Seul le premier est donc bruxellois.
Pour parfaitement l'imiter, il faut se mettre dans la peau du personnage, c.à.d. avoir une grande gueule et faire son malin (comme un Marseillais). En bref, il faut être un gars de la capitale. D'ailleurs, n'oubliez pas le dicton : Parisien, tête de chien, Bruxellois, même combat.
  Grosse différence: le parigo est bien plus snob. 
De plus, le vrai Bruxellois utilise 50% de mots français et 50% de mots "flamands" ou flamandisés juste pour faire bien.
Ex:: Ah, fieu waar heb je de velo gelaisseerd ? Ah, ja, in de camionnette !
  çà, c'est n'importe quoi dit par quelqu'un qui n'est pas de Bruxl. 
Traduction : Eh bien, mec, ou as-tu laissé le vélo ? Ah, oui, dans la camionnette !

3. Avoir une bonne prononciation.
Un bon conseil : bossez un sérieux coup. La seule façon d'apprendre, c'est d'écouter !
Quelques exemples :
- Bruxelles, se prononce Brusselle (et pas Brukselle)
  T'es trop accro au flamand? 
- Anvers, se prononce Anverssss (et pas En Vert, le "S" est là, alors il faut l'utiliser)
- Rembrandt se prononce "R (èm) bra  n  (comme Anne) dt " (et pas Rang Bran)
  Même remarque que pour Bruxelles 
- Le célèbre W : en France, on préfère le prononcer (erronément!) comme un simple V (on n'est pas en Allemagne). En Belgique, on préférera le prononcer "ouhé "
Ex : wagon : ouhagon - huit : ouhit - BMW se dit Bé èm Wé - idem pour un VW et les WC  :qui me rappelle : "aller à la toilette" et "non aux toilettes" : une à la fois, s'il-te-plaît bien ! D'ailleurs, si on dit "aller à la toilette" en Belgique et "aller aux toilettes" en France, c'est parce qu'en France, il faut toujours en faire plusieurs avant d'en trouver une propre...
- Les noms flamands : à apprendre au cas par cas. Mais, en tout cas oubliez la prononciation française !!!
  Je ne te dis pas comme c'est horrible et même incompréhensible sur mon GPS! 
Ex: Maastricht : le ch ne se prononce par "ch", ni "k", mais ch gutural.

4. Les spécialités régionales.
Vous ne trouverez jamais d'endives blanches et pointues en Belgique, mais des chicons.
  D'ailleurs, c'est une création belge dont l'origine est la chicorée; on ne voit pas pourquoi les Français lui ont donné un autre nom (un "franquisme"?). 
Vous ne mangez pas des sandwichs, mais des pistolets; 
des sandwiches existent aussi: les pistolets sont ronds avec une croûte croquante et les sandwiches sont allongés et mous pas de petits pains aux raisins, mais des couques aux raisins ; pas de chaussons aux pommes, mais des gosettes , pas de steak tartare mais du filet américain. 
On déjeune le matin, on dîne à midi et on soupe le soir.
En Belgique, on "preste" des heures de travail ou un service.
  Ben oui, "exécuter une prestation" est plus long et prester n'est pas (encore) repris par l'Académie... 
Et on aime aller à la kermesse (fête du village) manger des caricoles (des espèces d'escargots de mer).
On va s'acheter un cornet de frites à la friture. Et si vous croisez des friteries ce sont, soit des Français immigrés, soit des Belges complexés qui ont changé leur enseigne parce qu'un crétin leur avait dit que friture n'était pas français ! Eh ! On est en Belgique...
  Couillon 

Et encore : En Belgique on tire son plan (se débrouiller), même quand on ne sait pas son chemin (à court d'idées faux: on ne connaît pas sa route). On boit des pils (bières) en demi (0.25 litres et non 0.5 l).  Pourquoi un demi en Belgique, c'est 25 cl? Simple, le mot pils vient de la ville où cette bière a été créée: Pilzen, en Tchéquie. Ceux qui ont été dans les pays d'Europe de l'Est savent qu'une bière (pivo, en tchèque) se sert TOUJOURS dans des pintes d'un demi litre (50 cl) et les doubles, dans des chopes d'un litre. Un demi en Belgique, c'est une demi pinte, donc 25 cl. Logique!  
On s'essuie les mains avec des essuies (serviettes).
  Nous, les serviettes, c'est pour la bouche, quand on mange. 
On attend famille quand on est enceinte (enfin les femmes en tout cas ; les hommes c'est plus grave), et les portes s'ouvrent avec des clinches.
  Je connais une autre définition des clinches, ce sont des biesses!
Et "à s'tantôt"
 une nouveauté ce "s'"? signifie à tout à l'heure (et ne fait pas référence à un moment passé, ni à l'après-midi !).
On utilise les torchons (serpillières) ou des wassingues, voire les loques à r'loqu'ter (mais l'expression est vraiment trop laide - elle tend à disparaître) pour nettoyer par terre et non pour essuyer la vaisselle.
Pour nous, un crayon est toujours en bois avec une mine en graphite 
chez nous aussi! (...et jamais un crayon à papier !  Là, tu as sûrement entendu un veau braire... ). En effet, les "bics"  les marques commerciales passent facilement dans la langue courante en Belgique: Bic, Pampers (couche-culotte), Baxter (perfusion), Tupperware (récipient alimentaire en plastique), Typex (blanc correcteur) sont des stylos à  billes et un stylo, un porte-plume.
Nous aussi, on sait qu'on est les meilleurs. Mais nous, on préfère faire semblant que non, pour que personne ne s'en doute...
Et ce n'est pas des carabistouilles !!!!
 

Le belgicisme est souvent bien plus amusant que le mot français correct. Manger un croustillon (beignet), c’est inviter toute la foire sous sa langue. La kermesse ou la ducasse, c'est plus drôle que la fête populaire. On y dépense sa dringuelle (argent de poche) en gommes, en couques et en boules, plus sucrées et rondes en bouche que de banales friandises. Le belgicisme peint le mot, il le crie. La drache, surtout quand elle est nationale, arrose plus qu’une forte pluie. La margaille est bien plus bruyante qu’une dispute. Bref, le belgicisme c’est tof (chouette). Hé oui, je suis bleu (= j'aime passionnément) de ma langue et je vais manger mon stoemp (purée de pommes de terre et légumes) comme un goulaf (goinfre) avec mon pain français (baguette), boire mon petit peket (alcool de genièvre) et quand la vidange (bouteille consignée) sera vide, je serai probablement bitu (saoul). Je mettrai alors mes slaches (tongs) pour aller pisser dans l'aubette (abribus), sans oublier d'ouvrir la tirette (fermeture à glissière) de mon pantalon. Ensuite, en espérant ne pas être repéré par l'agent de quartier (îlotier), je me coucherai, histoire de faire passer ma douffe (ivresse) en espérant que ma femme ne me fera pas bisbrouille (dispute) demain en plein auditoire (grande salle de cour généralement en forme d'amphithéâtre) et que mon histoire ne passera pas dans la gazette (journal) locale.

Parce que l’avantage qu’on a, nous, les Belges, c’est qu’à force de regarder TF1, on les comprend, nos voisins. L’inverse n’est pas toujours vrai...

Je finis de babeler, de zwanzer et je coupe au court. Si vous voulez bloquer sur le sujet, je vous invite à vous brancher sur http://www.ambafrance-be.org/article.php3?id_article=797. Là, vous saurez tirer votre plan pour comprendre ce dernier paragraphe. Il y a juste une erreur: "Proficiat" est un mot flamand. Vous comprendrez aussi que l'auteur du mail original a fait un amalgame entre belgicismes, patois wallon, bruxellois et flamand. J'espère que je ne vous ai pas pelés et quand vous passerez dans le coin, toquez et on ira poter. En attendant, je vous donne une baise.    

 

Pour finir, la petite zwanze (blague) du jour: Deux Parigos vont à la mer pour la première fois! Au matin, à marée haute, ils remplissent une bouteille d'eau comme souvenir. Ils reviennent après le déjeuner,... la mer est à marée basse...
- Ben dis donc nous ne sommes pas les seuls à avoir pris de l'eau!

********************************

Bisous! A demain!

Les commentaires sont fermés.